Location meublée, une chute éphémère et une reprise en 2021

Location meublée, une chute éphémère et une reprise en 2021

Centre d’activité aussi bien économique que ludique, Paris attire les foules dans un environnement toujours plus dynamique et constamment en mouvement. Cette qualité se reflète beaucoup dans son marché immobilier. De l’achat à la location, les intéressés du marché immobilier parisien se décuplent tous les ans. Qu’en est-il donc de la location meublée dans le grand Paris ? Que faut-il savoir pour s’y lancer ?


Les réglementations d’une location meublée

Avant de chercher à savoir s’il faut investir dans un bien immobilier dans le but de faire de la location meublée, il faut savoir ce qui définit la location meublée.

Un bail de location meublée varie sur certains aspects par rapport à un bail de location vide :

  • Le temps de location minimum passe de 3 ans à 1 an (9 mois si le locataire est étudiant) et encore moins pour les baux mobilité
  • La caution maximum passe de 1 à 2 mois de loyer
  • Le préavis du bailleur passe de 6 mois à 3 mois minimum et celui du locataire passe de 3 mois à 1 mois minimum.
  • Le bailleur doit déclarer ses revenus locatifs plutôt que fonciers.

De plus, pour être qualifié de meublé, un logement doit contenir :

  • Une literie avec couette ou couverture
  • Des volets ou rideaux dans les chambres
  • Des plaques de cuisson
  • Un four ou four à micro-onde
  • Un réfrigérateur
  • Un congélateur ou compartiment à congélation du réfrigérateur d’une température maximale de -6°
  • De la vaisselle en nombre suffisant pour que les occupants puissent prendre les repas
  • Des ustensiles de cuisine
  • Une table
  • Des sièges
  • Des étagères de rangement
  • Des luminaires
  • Du matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (aspirateur s’il y a de la moquette, balai et serpillière pour du carrelage…)


La montée en puissance de la location meublée à Paris

Si les évènements récents ont donné du fil à retordre aux propriétaires de biens immobiliers en location meublée, cela ne retire pas à la montée aux devants de la scène de ce type de bail au cours de la décennie passée.

En effet, au cours des dernières années, les agences de location parisiennes ont noté que le nombre de locations meublées à Paris à constamment augmenté, en parallèle au nombre de locataires en demande et aux loyers de ce type de logements. Au cours des dernières années, le loyer moyen pour une location meublée dans Paris est passée de 35,37 €/m2 en 2014 à 37,33 €/m2 en 2018, marquant une hausse des loyers moyens de 5,54 % en seulement 4 ans.

Ces changements sont partiellement dus à l’arrivée de plateformes comme Airbnb qui ont rendu la location meublée de courte durée beaucoup plus simple et profitable. Cela se reflète beaucoup dans le temps passé par chaque locataire dans les locations meublées. En effet, plus de 30% des locations meublées ne sont occupées que pour des périodes de 1 à 3 mois à la fois et 27% de 3 à 6 mois à la fois. Par comparaison, seulement 14% des locataires restent pendant 6 à 10 mois et 9% de 10 à 12 mois. La location meublée à longue durée ne comptabilise donc qu’environ 20% du marché total des locations meublées.


Les effets de la crise sanitaires sur la location meublée dans le grand Paris

Si la crise sanitaire a augmenté la demande de certains types de logements, notamment en province, les locations meublées du Grand Paris n’ont pas fait partie de ses logements. En effet, les touristes, voyageurs professionnels et étudiants, locataires majoritaires des locations meublées parisiennes n’étaient pas au rendez-vous cette année. Les touristes et professionnels en déplacement ne pouvaient pas se déplacer à cause de la crise et les étudiants sont retournés vivre chez leurs parents le temps des confinements, créant un grand vide dans la demande de location meublée dans la capitale. En effet, en 2018, les visiteurs à Paris pour le travail constituaient environ 46% des locataires de logements meublés. Pour leur part, les touristes et étudiants occupaient 16% et 37% des locations meublées respectivement.

Le loyer moyen d’une location meublée à Paris a baissé de 1.1% en 1 an à cause de l’épidémie mondiale du Covid. Les étudiants ont eu recours au télétravail et sont, pour la plupart, retournés en province dans leurs familles respectives. De ce fait, le nombre d’annonces d’appartements vacants ont augmenté dès le mois de mars 2020 mais aussi à cause des locations AirBnB transformées en locations longues durées.

Cependant et grâce aux projets de vaccination sur le sol français, les habitudes reprennent progressivement avec un impact positif sur la demande de location meublée qui voit sa courbe évoluer de manière positive, notamment depuis le mois d’avril 2021. De bonne augure pour les investisseurs en quête de LMNP !