Expatriés :

Comment investir en France ?

Pour un investissement serein, ImAvenir vous résume les tenants et les aboutissants de l’investissement immobilier locatif.

Plus de 2,5 millions de Français sont expatriés à l’étranger selon le Ministère des Affaires Étrangères. Ces expatriés sont de plus en plus nombreux à envisager de réaliser un investissement immobilier en France. En effet, investir en France peut avoir de nombreux avantages comme bénéficier d’un pied-à-terre ou préparer sa retraite. Les grandes villes françaises ont l’avantage de présenter une forte demande locative avec des prix immobiliers régulièrement en hausse. Cependant, la distance avec la France peut être un frein pour un expatrié. Il existe toutefois des solutions qui permettront de faire des placements sécurisés à long terme avec de bons rendements en toute confiance.

ImAvenir vous explique comment investir en France lorsque l’on est expatrié.

Pourquoi investir dans l’immobilier en France quand on est expatrié ?

 

La France est un pays stable. Ce n’est parfois pas le cas d’autres pays lointains qui accueillent des expatriés français. Il peut être intéressant de s’assurer un complément de revenu pour prévenir des aléas ou des crises. L’investissement immobilier locatif peut permettre de générer des revenus complémentaires. Il peut aussi préparer une retraite quand la législation du pays où vous travaillez est moins avantageuse que le système français.

Investir dans l’immobilier en France peut aussi avoir pour objectif de préparer un retour et s’assurer de bénéficier d’un pied-à-terre. Cet investissement est aussi intéressant pour préparer le retour des enfants en France, leurs études, ou leur assurer un bon départ dans la vie active avec un premier bien dans leur patrimoine.

La France est un pays solide avec une législation plutôt stable (malgré les idées reçues). La demande locative s’intensifie de plus en plus dans les grandes villes et les prix de l’immobilier augmentent régulièrement. Il est donc possible de trouver des biens avec un rendement important et de réaliser des plus-values à long terme.  En outre, la mise en location du bien permettra de financer un crédit immobilier.

 

Financer un investissement en France avec un statut d’expatrié

Avec un contrat français de détachement à l’étranger, l’investisseur est considéré comme résident français dans les grilles de risque des banques. Il sera donc tout aussi aisé pour un expatrié dans ce cas d’obtenir un crédit immobilier qu’un Français résident. Avec un contrat local qui n’offre pas les mêmes garanties qu’un contrat français, les banques regarderont la taille de l’entreprise dans laquelle vous travaillez et si elle est connue dans le monde. Pour un expatrié avec une activité indépendante, il sera très compliqué de faire financer un projet d’investissement.

Les banques ont donc moins de souplesse pour accorder un crédit immobilier avec un statut d’expatrié dont le contrat de travail est étranger. L’apport personnel exigé peut être plus important et le taux de crédit légèrement supérieur. En effet, les banques considèrent que les expatriés ont un profil plus à risque, car la couverture sociale et les garanties de sécurité sont moins importantes dans les pays étrangers. Toutefois, si votre situation financière est stable, les banques n’auront pas de mal à financer votre projet d’investissement et les rendements locatifs permettront de couvrir les mensualités du crédit immobilier que vous aurez souscrit.

 

La recherche d’appartement

Il est toujours possible de faire les recherches à distance sur les portails de vente de biens immobiliers. Cependant, se déplacer pour visiter plusieurs biens régulièrement est contraignant. Il est possible de déléguer les visites à des amis ou aux membres de sa famille, mais cela peut être gênant à mesure que les visites se succèdent. Il peut être plus simple de déléguer les visites à un chasseur immobilier qui fera une présélection des biens et enverra un dossier complet avec les atouts et les rentabilités espérées.

 

Actes notariés et dossier de financement

Le compromis de vente et l’acte authentique de vente peuvent être signés en donnant un mandat ou une procuration à un proche. Il faut alors s’adresser à l’ambassade de France du pays dans lequel vous résidez pour faire authentifier votre signature. L’offre de prêt, quant à elle, peut être envoyée et retournée par courrier à votre financeur / banque.

 

Gestion locative

Trouver un locataire, organiser les visites, gérer les aléas et les questions des locataires n’est pas chose aisée si vous êtes à distance et devez gérer la gestion locative. Préférez la gestion locative clé en main avec une agence locale de confiance pour éviter d’avoir à prendre l’avion au moindre souci.

La fiscalité pour les expatriés

Malgré certaines idées reçues, la fiscalité française est très stable comparée à d’autres pays. Par exemple, le statut de Loueur Meublé Non Professionnel existe depuis les années 1950 ! 

Le statut LMNP permet de se rendre éligible à un abattement de 50 % sur les revenus locatifs dans le cadre du régime forfaitaire ou à une déduction des charges et des amortissements dans le cadre du régime réel. Il est possible de déclarer ce statut pour les revenus locatifs perçus en France même pour un expatrié non-résident français. Ce n’est pas le cas d’autres dispositifs fiscaux comme la loi Pinel par exemple, qui encourage l’investissement locatif dans des programmes immobiliers neufs.

Après déduction des amortissements et du déficit, les revenus locatifs imposables sont imposés au taux marginal d’imposition (TMI).  En d’autres termes, les revenus locatifs se cumulent à vos autres revenus et sont donc imposé au même taux, soit la tranche à laquelle vous êtes soumis.

En tant qu’expatrié, étant donné que vous n’avez pas de revenus en France, vous ne serez imposé qu’à hauteur de 20 %, ce qui est beaucoup plus avantageux, car les Français sont en moyenne imposée entre 30 et 40 % au TMI. 

Vous êtes expatriés et vous souhaitez investir en France ? ImAvenir vous accompagne dans l’ensemble de votre projet d’investissement : de la recherche du bien, en passant par les plans d’architecte, les travaux et l’ameublement jusqu’à la gestion locative. Nous mettons en place des canaux de communication pour assurer la transparence et le suivi optimal de votre bien.