Reconfiguration et optimisation d’un studio en T2 refait à neuf

Cet appartement studio situé dans le 11ème arrondissement de Paris est typique des appartements parisiens dans l’immobilier ancien, avec beaucoup de travaux à réaliser. La décote du prix/m² est due à la vétusté de ce bien. Par ailleurs, réaliser des travaux de rénovation pour réhabiliter ce studio en ne changeant pas la typologie compromettrait la rentabilité du projet. ImAvenir prévoit donc de changer la typologie du bien en faisant évoluer ce studio en T2. La salle de bain sera déplacée au fond de la chambre, la cloison séparant la pièce principale de la chambre sera également décalée afin de créer une pièce à vivre salon, salle à manger et cuisine ouverte. L’appartement disposera ainsi d’un séjour cuisine ouverte et chambre séparée.

Dès l’entrée dans l’appartement, on remarque un manque d’optimisation important, notamment par un couloir et une perte de 2,5 m² entre la salle d’eau et la cuisine. Si l’on estime le prix moyen à 10 000 €/m², c’est d’ores et déjà 25 000 € d’espaces perdus. La pièce principale est très défraichie ce qui correspond totalement à l’objectif du client qui bénéficie ainsi d’un appartement au prix décoté par rapport au prix du marché en raison des travaux de rénovation à réaliser. Le but d’une reconfiguration est de minimiser ces espaces perdus et d’éviter des configurations peu pratiques à l’exemple de la porte de la salle de bain qui se heurte contre celle de la porte d’entrée ou encore de la fenêtre de la cuisine contre le plan de travail.

Lors de la reconfiguration il est important de faire attention à l’emplacement de la colonne d’eaux vannes afin de pouvoir coordonner la reconfiguration des WC au plus proche de cette colonne d’évacuation. On note ici que la disposition de l’évacuation va nous permettre de déplacer la salle de bain, toujours dans l’optique d’optimiser l’espace et libérer l’espace de l’ancienne cuisine transformée en pièce principale.

L’emplacement et le nombre de fenêtres défini le nombre de pièces à vivre.  Par ailleurs, identifier les murs porteurs des simples cloisons permet d’être clairvoyant dans la future reconfiguration. Dans le cas présent nous avons identifié deux fenêtres distinctes, séparées à équidistance par une cloison. Il devient donc évident de déplacer cette cloison afin que la pièce principale soit in fine plus spacieuse que la chambre. Un autre point important consiste à optimiser la luminosité. Dans ce cas de figure, le canapé sera orienté face à la fenêtre afin de profiter un maximum de cette luminosité mais aussi profiter de la luminosité de la fenêtre de la chambre lorsque la porte de séparation entre le séjour et la chambre sera ouverte.

Concernant la cuisine, nous allons maintenir l’emplacement actuel et ainsi bénéficier d’une cuisine ouverte dans le séjour.

Avec la réunion de tous ces critères, ImAvenir vous promet un Avant / Après spectaculaire !