Les atouts du mandat de gestion

Pour un investissement serein, ImAvenir vous résume les tenants et les aboutissants de l’investissement immobilier locatif.

Trouver un locataire solvable, produire les documents et contrats, gérer la perception des loyers, effectuer des petits travaux de réparation, remplir les déclarations administratives et fiscales… Les propriétaires bailleurs sont soumis à de nombreuses contraintes lors de la mise en location d’un bien immobilier. Le mandat de gestion permet d’éviter les contraintes personnelles en déléguant la gestion locative de son patrimoine à un professionnel. ImAvenir vous présente les atouts du mandat de gestion.

Qu’est-ce qu’un mandat de gestion ?

 

Le mandat de gestion permet de déléguer à un professionnel la gestion d’un patrimoine immobilier, financier ou professionnel. Il existe plusieurs types de mandats. Par exemple, le mandat de gestion de portefeuille (aussi appelé “asset management” ou gestion d’actif) consiste pour une personne à déléguer la gestion de valeurs sur des marchés. ImAvenir se concentre ici sur le mandat de gestion locative pour les biens immobiliers.

Le mandat de gestion locative consiste à déléguer à un professionnel les actes courants liés à la gestion d’un bien. Aussi bien des tâches de gestion, que des tâches administratives ou des tâches juridiques qui incombent au bailleur. 

Le mandat de gestion prend la forme d’un contrat écrit, signé par les deux parties : le mandant et le mandataire. Le mandant est le propriétaire qui demande à déléguer la gestion de son bien. Le mandataire est le professionnel qui s’occupe de la gestion locative. 

Le mandat de gestion peut préciser notamment et de manière non exhaustive :

 

  • L’identité précise des deux parties,
  • Les objectifs de la gestion,
  • Les biens concernés par le mandat, 
  • Les missions du mandataire et les actes autorisés,
  • Les clauses de confidentialité éventuelles, 
  • Le calcul de la rémunération du mandataire,
  • La durée du mandat,
  • L’attribution des compétences en cas de contestation ou de litige, etc. 

Les missions d’un mandat de gestion locative

Le mandat de gestion locative consiste à déléguer en tout ou en partie les actes liés à la gestion locative d’un bien immobilier. Il donne droit au mandataire de louer le bien pour le compte du mandant. En outre, un certain nombre d’actes peuvent être pris en charge par le gestionnaire.

 

Les annonces et la sélection des locataires

Le mandataire peut se charger de publier des annonces de location, pré-sélectionner des locataires, établir le contrat de location et dresser un état des lieux.

 

La perception des loyers

Le gestionnaire peut aussi prendre en charge la perception des loyers, la gestion des avis d’échéance, l’envoi des quittances de loyer. Le locataire règle alors les loyers au mandataire puis le loyer est versé au propriétaire bailleur. Le propriétaire peut donc rester anonyme et peut ne pas avoir affaire avec les locataires.

Les garanties locatives et la gestion des litiges

Le mandataire gère les garanties locatives (comme la caution ou le dépôt de garantie). Si le locataire manque à ses obligations, le mandataire peut gérer l’incident à l’amiable voire entamer des procédures judiciaires pour régler le litige. Le mandat de gestion peut aussi autoriser la souscription des assurances pour les impayés de loyer et les dégradations locatives pour le compte du mandant.

 

La gestion et le suivi des travaux d’entretien

Le propriétaire n’a pas à se déplacer pour gérer des travaux dans le logement. En cas de problème, le mandataire gère les artisans et les devis, avec l’accord du mandant.

 

La représentation en assemblée de copropriétaires

Le mandataire peut représenter le mandant aux assemblées du syndicat des copropriétaires et lui déléguer son droit de vote.

 

La gestion fiscale

Le gestionnaire peut pré-remplir les déclarations fiscales du mandant. Il peut aussi régler les impôts, charges et services pour le compte du mandant ou gérer leur régularisation.

Les garanties locatives et la gestion des litiges

Le mandataire gère les garanties locatives (comme la caution ou le dépôt de garantie). Si le locataire manque à ses obligations, le mandataire peut gérer l’incident à l’amiable voire entamer des procédures judiciaires pour régler le litige. Le mandat de gestion peut aussi autoriser la souscription des assurances pour les impayés de loyer et les dégradations locatives pour le compte du mandant.

 

La gestion et le suivi des travaux d’entretien

Le propriétaire n’a pas à se déplacer pour gérer des travaux dans le logement. En cas de problème, le mandataire gère les artisans et les devis, avec l’accord du mandant.

 

La représentation en assemblée de copropriétaires

Le mandataire peut représenter le mandant aux assemblées du syndicat des copropriétaires et lui déléguer son droit de vote.

 

La gestion fiscale

Le gestionnaire peut pré-remplir les déclarations fiscales du mandant. Il peut aussi régler les impôts, charges et services pour le compte du mandant ou gérer leur régularisation.

Les atouts d’un mandat de gestion

 

Le mandat de gestion permet d’abord de se décharger de la gestion d’un bien pour percevoir des revenus en toute tranquillité et sans contraintes d’ordre personnel (allers-retours, temps et investissement personnel). Le gestionnaire devient l’unique interlocuteur entre vous (le propriétaire) et le ou les locataire(s). Le locataire n’est donc en contact qu’avec le gestionnaire et non avec vous.

Le gestionnaire à l’obligation de rendre des comptes au mandant. Ces comptes peuvent être transmis sous forme de bilans précis transmis régulièrement sur les sommes demandées aux locataires, les sommes perçues, les sommes payées pour le compte du propriétaire, les honoraires de gestion, etc. Ce bilan peut intégrer aussi les sommes engagées pour des petits travaux d’entretien ou des visites techniques. Dans le cadre de la gestion de plusieurs biens, il est possible d’éditer un tableau récapitulatif qui permettra d’avoir une vue d’ensemble des revenus du patrimoine du propriétaire et de ses charges.

Enfin, les honoraires de gestion peuvent être déduits des revenus locatifs pour le calcul de l’imposition dans le cadre de certains régimes fiscaux comme le LMNP.

 

Vous souhaitez vous constituer un patrimoine et vous créer des revenus complémentaires ? ImAvenir vous accompagne dans tout le processus d’investissement locatif : de la recherche du bien, en passant par son optimisation (plans d’architecte, rénovation, ameublement) jusqu’à la gestion locative. Une gestion locative adroite et précise sur le long terme permet de sécuriser les revenus espérés au début de l’investissement.