L’investissement locatif dans le 18ème arrondissement de Paris

Situation géographique

L’immobilier dans cet arrondissement est très disparate d’une rue à une autre ou encore en fonction de chaque quartier. Tout le monde connait le 18ème arrondissement facilement identifiable par ses monuments historiques comme la Butte Montmartre, le Sacré Cœur, La Cigale, le cimetière de Montmartre, le marché Saint-Pierre… Cet arrondissement est un des plus peuplés de la capitale avec une densité importante d’habitant au km². Le 18ème n’a pas toujours eu très bonne presse, pourtant cet arrondissement très typique et animé possède beaucoup de qualité.

Le 18ème arrondissement de Paris est très hétérogène. Il y a d’un côté les quartiers très bourgeois et « bobo » avec Montmartre ou les Abbesses par exemple, les quartiers plus festifs comme le Moulin Rouge et Pigalle avec de nombreuses salles de spectacles, le quartier plus populaire de Marx Dormoy ou encore le quartier de la Goutte d’Or qui reste aujourd’hui un quartier défavorisé.

L’investissement immobilier dans le 18ème arrondissement de Paris

 

La démographie et population du 18ème arrondissement :

Plus de la moitié des logements de cet arrondissement sont des résidences principales avec environ 1/3 des ménages qui est propriétaire.

Les prix de l’immobilier ont connu ces dernières années une très forte augmentation sur l’ensemble du 18ème arrondissement.

La mairie a lancé plusieurs projets (agrandissement de la gare du Nord, viaduc aérien, chapelle internationale…) qui visent à transformer de nombreux sites industriels délaissés afin de réutiliser ces infrastructures pour développer davantage l’économie locale. 

Le 18ème arrondissement de Paris a connu de nombreux artistes connus comme Jacques Mesrine ou encore Van Gogh.

Les quartiers du 18ème arrondissement

Quartier Montmartre

Le quartier de Montmartre est le plus emblématique, c’est un incontournable. Quel que soit le temps ou les saisons, ce quartier est très charmant et très agréable à vivre. La place des Abbesses ou encore le Sacré Cœur sont très prisés. Le 18ème regorge de nombreux espace vert, de rues pavées et arborées qui lui donne un aspect très bucolique. Le mur des je t’aime au pied des Abbesses est un monument également très apprécié du 18ème et chose incroyable à Paris cet arrondissement possède également un vignoble de plus de 3000 pieds de vigne !

De nombreux lieux culturels y sont installés. Le très célèbre « Moulin Rouge » mondialement connu ou encore « La Cigale ». Tous ces lieux comme vous l’aurez compris sont tous aussi mythique les uns que les autres. Les bars et terrasses, très présent, apportent une vie de quartier très agréable.

Le 18ème possède le fameux marché Saint-Pierre, paradis du tissu avec de nombreuses boutiques d’accessoires de couture et de merceries.

Décomposition immobilière :  

Prix au m² : 11 000 à 15 000 euros

Rentabilité : + / – 4%

Notre avis : Le prix de l’immobilier est très élevé avec des fourchettes allant de 11 000 à 15000 euros / m², les rentabilités escomptées se situent à + / – 4%. L’investissement est très sécurisé comme patrimonial (évolution du prix de l’immobilier sur cet arrondissement depuis ces 5 dernières années (+)

Il faut compter en moyenne 200 000 euros pour un studio, 260 000 euros pour un T2 ou encore 370 000 euros pour un T3. 

Quartier Jules Joffrin

Le quartier Jules Joffrin est un micro-quartier du 18ème devenu très à la mode. De nombreux petits commerçants animent la place Jules Joffrin sur laquelle se trouve la mairie qui fait face à la très belle église Notre Dame de Clignancourt.

De nombreux touristes du monde entier apprécient venir se promener dans les quartiers de Montmartre et Jules Joffrin devenu très bohème. 

Décomposition immobilière : 

Prix au m² : 10 000 à 13 000 euros

Rentabilité : + / – 4,5%

Notre avis : Le prix de l’immobilier est intermédiaire entre les quartier Marx Dormoy et Montmartre mais reste élevé avec des fourchettes allant de 10 000 à 13 000 euros / m², les rentabilités escomptées se situe à + / – 4,5%. L’investissement est très sécurisé, patrimonial et rentable (évolution du prix de l’immobilier sur cet arrondissement depuis ces 5 dernières années (++)

Il faut compter en moyenne 165 000 euros pour un studio, 210 000 euros pour un T2 ou encore 300 000 euros pour un T3.

Quartier Marx Dormoy

Le quartier de Marx Dormoy et plus particulièrement la halle Pajol est l’un des premiers éco-quartiers du 18ème arrondissement ce qui donne un renouveau certain à ce quartier qui s’est littéralement transformé pour devenir très branché ces dernières années après avoir été délaissé pendant longtemps.

Le prix de l’immobilier et principalement dans le quartier de Marx Dormoy monte très nettement bien qu’ils restent légèrement en dessous de la moyenne parisienne (- 10 000 euros / m²).

Décomposition immobilière :

Prix au m² : 8 à 10 000 euros

Rentabilité : 5 – 5,5%

Notre avis : Le prix de l’immobilier est intéressant avec des fourchettes allant de 8000 à 10 000 euros / m², les rentabilités escomptées peuvent se situer à + / – 5.5%. L’investissement est accès sur la rentabilité qui est très intéressante tout en permettant de garder un côté patrimonial selon les quartiers. (évolution du prix de l’immobilier sur cet arrondissement depuis ces 5 dernières années (+++)

Il faut compter en moyenne 150 000 euros pour un studio, 190 000 euros pour un T2 ou encore 270 000 euros pour un T3.

Avis ImAvenir

ImAvenir et son réseau d’apporteurs d’affaires vous font profiter des meilleures opportunités du marché à prix décoté.

L’investissement locatif vous permet de constituer un patrimoine immobilier tout en vous créant des revenus complémentaires. L’investissement immobilier et notamment l’immobilier ancien en Location Meublé permet de bénéficier d’avantages fiscaux bien plus intéressants que dans l’immobilier neuf en loi Pinel. Investir dans l’immobilier locatif à Paris c’est profiter du marché immobilier le plus tendu de France ce qui vous assure un placement patrimonial très sécurisé. Il est préférable d’acheter un bien de petites surfaces dans la capitale car la demande locative est très forte avec des revenus locatifs élevés.