Quels sont les objectifs de l’investissement locatif ?

Constitution et transmission d’un patrimoine, préparation de la retraite, réduction d’impôt notamment dans le cadre Malraux ou Pinel, génération de revenus…, les objectifs de l’investissement locatif sont divers. Dans tous les cas, l’investissement locatif clé en main offre une réponse adaptée pour investir dans la pierre.

Investissement locatif et patrimoine

Investir dans un appartement destiné à la location permet de se constituer un patrimoine pouvant servir au financement de projets futurs, mais également à préparer sa succession.

Se constituer un patrimoine via l’investissement locatif

Grâce à l’investissement locatif, la constitution d’un patrimoine se fait en douceur puisque les loyers viennent compenser au moins en partie le montant des remboursements d’emprunt et les frais annexes, comme les charges locatives ou la taxe foncière.
De plus, la constitution du patrimoine est facilitée par les différents dispositifs de défiscalisation :

  • La loi Malraux accordant une réduction d’impôt pour les investisseurs réalisant des travaux de rénovation dans les logements situés en centre-ville. Paris, Lille, Rouen font, par exemple, partie des villes dans lesquelles il est possible d’investir en loi Malraux.
  • La loi Bouvard-Censi permettant une réduction d’impôt et une récupération de la TVA pour les investissements dans les résidences services.
  • La loi Pinel pour acheter un bien immobilier neuf tout en bénéficiant de réduction d’impôt.
  • La loi Denormandie visant à défiscaliser en échange de travaux de rénovation énergétique dans l’ancien. En 2021, certaines communes d’Île-de-France sont éligibles au Denormandie, comme Rambouillet ou Fontainebleau. C’est également le cas de certaines villes de la banlieue lilloise, comme Roubaix.
  • La loi Alur/Elan mettant en place un statut avantageux pour le loueur en meublé non professionnel.

Bon à savoir : Investir dans la pierre est également un moyen de se protéger et de protéger sa famille, car l’assurance emprunteur intervient en cas d’invalidité ou de décès.

Transmettre un patrimoine

Pour transmettre un bien immobilier, le recours à un notaire est obligatoire. De son vivant, le propriétaire peut donner un appartement à ses enfants et à ses petits-enfants dans le cadre d’une donation transgénérationnelle. A ce sujet, il faut noter que tous les 15 ans, chaque parent peut transmettre jusqu’à 100 000€ à chacun de ses enfants, sans avoir à payer de taxe.
L’investisseur préparant ainsi sa succession peut, cependant, continuer à percevoir les revenus locatifs après la donation. Il faut, pour cela, procéder au démembrement de la propriété. En effet, dans le cadre d’un démembrement de propriétaire, les bénéficiaires de la donation reçoivent la nue-propriété tandis que le donateur conserve l’usufruit. Mais la vente du bien ne peut se faire sans l’accord du nu-propriétaire. Celui-ci a la charge des grosses réparations tandis que l’usufruitier se charge de l’entretien courant.

À savoir : constituer une SCI voire une SARL familiale peut être un bon moyen de préparer sa succession. Il est, en effet, plus facile de partager des parts sociales qu’un appartement.

Investissement locatif et revenu

Percevoir des loyers assure un revenu complémentaire, souvent indispensable pour vivre une retraite sereine. Mais est-il possible de devenir riche en achetant des appartements en vue de les louer ? 

Se créer des revenus via l’investissement locatif

Le placement immobilier permet de dégager des loyers appelés rentes locatives, à condition d’éviter la vacance locative. D’ailleurs pour une meilleure rentabilité, ImAvenir va accompagner l’investisseur dans l’analyse de : 

  • la localisation (dynamisme, commerces, transports),
  • les perspectives d’évolution du marché local (arrivée du métro dans
  • le cadre du Grand Paris Express, par exemple),
    l’historique de la ville,
  • les qualités intrinsèques au bien, comme une rénovation haut-de-gamme attirant les locataires avec des revenus plus élevés.
Se-créer-revenus-investissement-locatif

Préparer sa retraite via l’investissement locatif

La location vide traditionnelle ou la location meublée permet d’avoir des revenus complémentaires, un complément bienvenu au moment de la retraite. En effet, la baisse de revenus pour un retraité est estimée entre 25 et 50%, sachant que les hauts revenus sont les plus pénalisés.
Pour compenser cette perte de revenu, l’objectif est de cibler un investissement rémunérateur sur le long terme plutôt que de faire un « coup immobilier ». De plus, réaliser cet investissement suffisamment tôt est souhaitable, afin de ne plus avoir de crédit immobilier à régler au moment de la liquidation de la pension. De plus, l’idéal est de d’abord faire des investissements locatifs et ensuite acheter sa résidence principale. En effet, l’achat de sa résidence principale va venir fortement impacter le taux d’endettement et donc l’accession à un crédit immobilier. D’ailleurs, Les investisseurs chevronnés qui ont plusieurs biens locatifs ne sont souvent pas eux-mêmes propriétaires de leur résidence principale, afin de maximiser l’accès à l’emprunt.

Astuce : le marché de la location meublée est un excellent moyen de rentabiliser au mieux son investissement, mais aussi de ne pas payer d’impôts sur les revenus locatifs. Peu de biens immobiliers sont rénovés et meublés avec soin. En se positionnant sur ce marché d’un appartement ancien complètement rénové et meublé, l’investisseur va attirer les locataires prêts à payer un loyer atteignant la fourchette haute du marché. 

Investir dans l’immobilier locatif permet d’acquérir une liberté financière. Et à condition de se faire accompagner par un spécialiste, le placement immobilier est moins risqué que le placement en bourse.
Le spécialiste de l’immobilier locatif va également aider à monter un dossier de demande de prêt, afin de convaincre un établissement financier de prêter de l’argent. L’investisseur va alors bénéficier de l’effet de levier.
Qu’est-ce que l’effet de levier en immobilier ? Il s’agit de développer son patrimoine plus rapidement en s’aidant du crédit immobilier. D’ailleurs, l’immobilier est le seul investissement finançable par les banques, à condition d’avoir un apport minimal de 10%, hors frais de notaire.

Conseil pour le particulier souhaitant vivre de ses rentes : attention aux fausses promesses fleurissant sur internet. En effet, aucun spécialiste sérieux de l’investissement locatif ne peut vous promettre la richesse. En revanche, il peut vous aider à constituer un patrimoine immobilier de qualité dégageant des revenus sûrs et réguliers.

Préparer sa retraite via l'investissement locatif
Question-investissement-locatif

Investissement locatif puis épargne

L’investissement immobilier offre la possibilité de diversifier son épargne, tout en prenant un risque très limité. On dit de l’immobilier locatif qu’il est le plus sécurisé des investissements à risque !

Diversifier son épargne via l’investissement locatif

En matière d’épargne, il est conseillé de diversifier ses placements afin de protéger son investissement tout en obtenant de meilleur rendement. Les professionnels emploient le terme allocation pour désigner la répartition de l’épargne d’un particulier. Cette allocation doit se faire en principe de la manière suivante :

Partir du placement sans risque ou du court terme, comme le livret A et autres livrets bancaires ou les supports monétaires, passer par des placements à moyen terme, comme des fonds obligataires, pour aller vers le long terme, comme les actions ou l’investissement locatif moins risqué que la bourse.

Point d’attention : les placements à long terme ne doivent pas servir d’épargne de précaution, afin d’éviter une revente en période de baisse du marché. Avoir la possibilité de patienter un retournement de conjoncture garantit, en effet, la réalisation d’une plus-value.

Investissement locatif puis épargne

L’investissement immobilier offre la possibilité de diversifier son épargne, tout en prenant un risque très limité. On dit de l’immobilier locatif qu’il est le plus sécurisé des investissements à risque !

Diversifier son épargne via l’investissement locatif

En matière d’épargne, il est conseillé de diversifier ses placements afin de protéger son investissement tout en obtenant de meilleur rendement. Les professionnels emploient le terme allocation pour désigner la répartition de l’épargne d’un particulier. Cette allocation doit se faire en principe de la manière suivante :

Partir du placement sans risque ou du court terme, comme le livret A et autres livrets bancaires ou les supports monétaires, passer par des placements à moyen terme, comme des fonds obligataires, pour aller vers le long terme, comme les actions ou l’investissement locatif moins risqué que la bourse.

Point d’attention : les placements à long terme ne doivent pas servir d’épargne de précaution, afin d’éviter une revente en période de baisse du marché. Avoir la possibilité de patienter un retournement de conjoncture garantit, en effet, la réalisation d’une plus-value.

Question-investissement-locatif

Sécuriser son épargne via l’investissement locatif

Certains placements sont sans risque comme le livret A ou le LEP. Mais les rendements sont faibles, 0,5% actuellement. L’investissement locatif permet d’obtenir un rendement supérieur tout en sécurisant son épargne. Ainsi à Paris, le rendement locatif, le rapport entre l’investissement réalisé et les loyers générés annuellement, est compris entre 3,5 et 4%. Entre 5 et 6% dans le Grand Paris et dans les grandes villes de France et supérieur à 7% pour les produits de colocations. De plus, la courbe de l’immobilier depuis 50 ans est en croissance systématique.